Un joueur occasionnel du casino de Montréal se suicide

Un homme de 59 ans, qui était un joueur occasionnel du casino de Montreal s’est suicidé en se jetant à l’eau. Il a sauté d’un pont. Jusqu’ici on ne sait pas encore la cause. Au niveau du casino, même les responsables qui sont formés pour détecter ce genre de comportement n’ont décelé aucun signe de détresse de la part de l’homme.

C’est durant la journée de mardi que l’homme a mis fin à sa vie. Après sa sortie du casino, vers 14h15 l’homme de 59 ans s’est dirigé vers le pont de la Concorde et a sauté. Il s’agit du pont qui raccorde l’île de Montréal et celle de Sainte-Hélène. Il était un client occasionnel du casino de Montréal. D’après le porte-parole de Loto Québec, Patrice Lavoie, l’homme ne présentait pas de signes extérieurs pouvant montrer une détresse émotionnelle lorsqu’il était dans le casino.

En effet, ce genre de personne exprime extérieurement leur sentiment avant de passer à l’acte. Les cas sont nombreux et beaucoup n’arrivent pas à leur fin grâce à l’intervention des responsables. Pourtant cette fois-ci ce n’était pas le cas. Il ne laissait entrevoir aucun signe. L’heure approximative et l’endroit du suicide a été communiqués par le porte-parole du Service de Police de la Ville de Montréal.

Jusqu’ici les causes n’ont pas été établies par la police, mais aussi par les responsables de l’établissement. Le casino est allé jusqu’à visionner des bandes vidéo pour détecter le moindre signe. Les efforts ont été vains. En effet, ni les vidéos ni les employés qui ont un œil vigilant à ce sujet n’ont décelé aucun symptôme de détresse toujours d’après le porte-parole de Loto Québec, Patrice Lavoie.

La seule information qui en est ressortie est que le joueur sortait du casino. Le porte-parole a en outre souligné qu’il était important de faire attention avant de conclure un lien de cause à effet. Il a affirmé que le problème de la dépendance aux jeux n’est pas à prendre à la légère et recèle de nombreuses facettes. Il faut, dit-il, prendre en compte plusieurs facteurs.
Le casino Montréal applique la vigilance face à ce phénomène

Dans ce genre d’établissement, il faut savoir que le suicide est fréquent. Malheureusement, certains n’émettent aucun signe extérieur. C’est le cas par exemple de cet homme de 59 ans. Cependant, d’autres donnent des signes de détresse comme des pleurs ou encore d’autres comportements du genre. Au casino de Montréal, les employés et les agents de sécurité sont formés pour intervenir s’ils s’aperçoivent qu’un joueur a besoin d’aides. Ils suivent une formation pour repérer les moindres faits et gestes des joueurs vulnérables.

Un programme d’auto-exclusion a aussi été mis en place. La police ainsi qu’un coroner sont actuellement sur l’affaire afin d’enquêter sur les raisons de ce suicide.