Bwin Party a finalement accepté l’offre de GVC

Après des mois d’attente et de suspens, Bwin Party a enfin clos les offres. Le groupe a finalement décidé d’opter pour GVC. Pourtant, 888 partait sur de bonnes bases et était désigné comme le groupe vainqueur dans la course à l’acquisition du groupe de pari en ligne Bwin Party. L’accord de rapprochement entre 888 Holdings et Bwin Party a donc été annulé.

Précédemment, il  a été rapporté que 888 Holdings serait l’acquisiteur de Bwin Party. Ce rapprochement s’est confirmé notamment au mois de juillet. Il faut rappeler que 888 a émis une offre de 898 millions de livres pour l’acquisition de Bwin. Mais la donne a changé et Bwin a littéralement mis fin à cette entente avec 888 Holdings. En effet, le groupe britannique vient d’accepter, le vendredi de la première semaine d’août, l’offre de GVC Holdings. Elle se chiffrait à 1,06 milliard de livres l’équivalent de 1,44 milliard d’euros.

Cette offre de GVC vaut environ 129,64 pence pour chaque action Bwin. Le calcul a été effectué sur la base du cours de jeudi de cette même semaine où Bwin s’est décidé. Mais 888 Holdings semble ne pas vouloir baisser les bras. Pour rappel, au mois de juillet Bwin a pourtant laissé paraître qu’il acceptait son offre même si l’offre de GVC avait plus de valeur. Cependant, le groupe britannique   a été réticent à cette époque sur le montage de l’offre qu’il jugeait complexe.

888 Holdings a ainsi décidé de faire obstacle à ce nouvel accord entre Bwin et GVC. Il a ainsi émis une nouvelle offre. Bwin n’a pas laissé transparaître sa décision. Cependant, il a souligné que les deux offres seront étudiées. Ces propos semblent signifier que le bras de fer 888 Holdings et GVC n’est pas encore terminé. En outre, d’après le directeur de Bwin Party, les actionnaires semblent ne pas avoir les mêmes avis sur le sujet. Toutefois, peu importe la décision, elle sera acceptée.

Sauf un nouveau changement de la part de Bwin (encore une fois), GVC remportera finalement Bwin Party. Cependant, ce fut un long périple, car il a fallu que GVC augmente son offre pour être enfin acceptée. Il faut noter également que le groupe a dû se séparer d’Amaya Gaming, car ce dernier n’était pas bienvenu pour Bwin Party.

Encore aucun commentaire, partagez votre opinion !


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire *

Name *
Email *
Site